Brianna fitzgerald

Longing, desire, grief. At the root of Brianna's practice is a struggle with accepting loss, misguided notions of permanence, and a profound longing for that which cannot ever be had or replaced. Through video and photography, Brianna records repetitive performative actions which she undertakes primarily with two sets of items that have been in her family for most of her life: a 35-year-old spool of string, and a collection of over 500 matchboxes. Rooted in feelings of longing and nostalgia, Brianna's practice focuses on everyday objects and events to explore the greater emotional weight that these objects carry.

Langueur, désir, deuil. La pratique artistique de Brianna prend source dans sa difficulté à faire un deuil, ses négociations avec des notions désorientées de permanence, et une langueur profonde pour ce qui ne pourra jamais être récupéré ou remplacé. En utilisant la vidéo et la photographie, elle enregistre des performances répétitives au cours desquelles elle interagit principalement avec deux types d’objets qui ont fait partie de sa famille tout au long de sa vie: un rouleau de corde vieux de 35 ans, ainsi qu’une collection de plus de 500 boîtes d’allumettes. Ancré dans des sentiments de nostalgie, le travail de Brianna utilise des objets du quotidien et des événements afin d’explorer le poids émotionnel qu’ils renferment.