Sarah Clothier

Sarah’s photographs are an exploration of identity and its accompanying truth. She investigates and questions her own personal psychological identity by revealing herself through self-portraiture and manipulated images. The act of photographing herself is a way for her to be honest about personal issues which is shown in what she allows the viewer to see. She uses her siblings to discuss these concepts since she believes they are all similar in multiple ways, however, also separate people with different ideas surrounding identity. She would like viewers of her work to question their own selves while interpreting her work as self-explorative images.

Les photographies de Sarah sont une exploration d’identité et de la réalité qui s’en suit. Elle inspecte et questionne sa propre identité psychologique en se révélant au travers d’autoportraits et d’images manipulées. Le fait de se photographier est une manière pour elle d’être aussi candide que possible lorsqu’elle aborde le sujet des combats personnels, lequel paraît à travers ce qu’elle autorise l’audience à voir. Elle utilise ses frères et soeurs d’une part pour de discuter ces concepts, puisqu’elle convient qu’ils partagent plusieurs points communs, et d’autre part afin de diviser les personnes qui possèdent des idées convergentes autour de l’identité. Elle souhaite que quiconque interagit avec son oeuvre questionne sa propre personne, tout en interprétant le travail de Sarah en tant qu’images d’exploration personnelle.